Управление финансами
документы

1. Акт выполненных работ
2. Акт скрытых работ
3. Бизнес-план примеры
4. Дефектная ведомость
5. Договор аренды
6. Договор дарения
7. Договор займа
8. Договор комиссии
9. Договор контрактации
10. Договор купли продажи
11. Договор лицензированный
12. Договор мены
13. Договор поставки
14. Договор ренты
15. Договор строительного подряда
16. Договор цессии
17. Коммерческое предложение
Управление финансами
егэ ЕГЭ 2017    Психологические тесты Интересные тесты   Изменения 2016 Изменения 2016
папка Главная » ЕГЭ 2017 » Французский язык » Чтение
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Прочитайте текст и выполните задания – 7, выбирая букву A, B, C или D. Установите соответствие номера задания выбранному вами варианту ответа.

Une aventure en Calabre

Un officier de 1'armée de Napoléon ler décrit dans une lettre son voyage en Italie.

Un jour je voyageais en Calabre. C'est un pays de gens qui, je crois, n'aiment personne, et surtout les Français. J'avais pour compagnon un jeune homme de vingt ans.

Dans ces montagnes, les chemins sont rudes. Nos chevaux marchaient lentement. Mon camarade allait devant; un sentier qui lui parut plus court nous égara. Il était nuit noire quand nous arrivâmes près d'une maison fort noire. Nous y entrâmes. Là nous trouvâmes toute une famille de charbonniers à table, où du premier mot on nous invita. Mon jeune homme mangeait et buvait tranquillement; moi, j'examinais le lieu et la mine de nos hôtes. Nos hôtes avaient bien la mine de charbonniers, mais la maison ressemblait à un arsenal. Partout des fusils, des pistolets, des couteaux.

Mon camarade riait et causait avec tout le monde et, par imprudence, il dit d'abord d'où nous venions, où nous allions, qui nous étions. Français, chez nos plus mortels ennemis, seuls, si loin de tout secours humain! Enfin il parla de sa valise, priant qu'on la mît sous son oreiller.

Après le souper, on nous laissa; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre du premier étage. Une petite pièce sous le toit où 1'on montait par une échelle. Sous le plafond étaient suspendues les provisions pour toute 1'année. Mon camarade y grimpa seul, se coucha, la tête sur sa valise, et s'endormit aussitôt. Moi, décidé à veiller, je fis un bon feu, et m'assit auprès.
La nuit était déjà presque passée quand j'entendis au-dessous de moi notre hôte et sa femme parler et se disputer. En écoutant attentivement, j'entendis ces mots du mari:

– Eh bien! voyons, faut-il les tuer tous les deux? A quoi la femme répondit: Oui.

Que vous dirai-je? Tout mon corps était froid, je ne savais si j'étais mort ou vivant. Nous deux, presque sans armes, contre eux douze ou quinze. Et mon camarade mort de sommeil et de fatigue! L'appeler, faire du bruit, je n'osais; m'échapper tout seul, je ne pouvais; la fenêtre n'était pas haute, mais en bas deux gros chiens hurlaient comme des loups.

Quelques minutes après, j’entendis dans l’escalier quelqu’un et je vis le mari, sa lampe dans une main, dans l’autre un de ses grands couteaux. Il montait, sa femme après lui, disait à voix basse:

– Doucement, va doucement!

Puis il entre, son couteau dans les dents, et venu à la hauteur du lit, où le pauvre jeune homme était étendu, d’une main prend son couteau, et de l’autre ... Ah! ... il saisit un jambon qui pendait au plafond, en coupe un morceau et se retire comme il était venu.

Dès que le jour parut, toute la famille, à grand bruit, vint nous réveiller; on apporte à manger, un déjeuner fort bon. Deux coqs en faisaient partie, dont il fallait, dit la vieille femme, emporter l’un et manger l’autre. En les voyant, je compris enfin le sens de ses terribles mots: «Faut-il les tuer tous les deux?»

D’après P.- L. Courier «Lettres»

1. Où se passe l’action de ce récit?

A) En Allemagne.

B) En France.

C) En Italie.

D) En Espagne.

2. L’auteur du récit croit que le voyage en Calabre est dangereux parce que les gens de ce pays haïssent ...

A) les officiers.

B) les voyageurs.

C) les Italiens.

D) les Français.

3. Quelle phrase ne correspond pas au contenu du texte?

A) II faisait déjà jour quand les voyageurs sont arrivés près de la maison de charbonniers.

B) Les hôtes ont invité les Français à table.

C) L'auteur n’a pas dormi de toute la nuit.

D) La nuit était déjà presque passée quand les hôtes sont montés dans la
pièce sous le toit.

4. La maison de charbonniers n'a pas plu à 1'auteur parce qu'elle ...

A) était noire.

B) était vieille.

C) ressemblait à une prison.

D) ressemblait à un arsenal.

5. Il suit du texte que le compagnon de 1'officier était ...

A) attentif.

B) tranquille.

C) silencieux.

D) modeste.

6. Quels étaient les sentiments de 1'auteur?

A) II sympathisait avec les hôtes de la maison.

B) II avait confiance en hôtes.

C) II avait peur des hôtes.

D) II était reconnaissant aux hôtes.

7. La phrase "Faut – il les tuer tous les deux?" signifiait que les hôtes voulaient tuer ...

A) les voyageurs.

B) les chevaux des voyageurs.

C) deux gros chiens.

D) les coqs.



Внимание!

Если Вам полезен
этот материал, то вы можете добавить его в закладку вашего браузера.

добавить в закладки

Прочитайте текст и выполните задания – 7, выбирая букву A, B, C или D. Установите соответствие номера задания выбранному вами варианту ответа.

Oeuvres posthumes1.

Pierre S. a grandi dans la misère. Très jeune il devait gagner sa vie. Mais il y avait toujours en lui un talent d'écrivain. Il écrivait mais personne ne voulait publier les romans et les nouvelles, qu'il a écrits entre vingt et trente ans. Par hasard il a trouvé un jour une place d'employé dans la rédaction d'un journal. Une fois, qu'un écrivain à la mode n'a pas envoyé son récit à temps, Pierre S. a proposé au rédacteur une de ses nouvelles. Le rédacteur a lu une nouvelle, l'a trouvée bonne, l'a publiée et elle a eu beaucoup de succès. Voilà comment a commencé la carrière de cet écrivain qui devait devenir mondialement célèbre.

La fille du rédacteur, Jacqueline, disait qu'elle admirait le talent du jeune écrivain, et que lui même il lui plaisait beaucoup. Elle est devenue sa femme. Pierre S. a pensé qu'il avait enfin trouvé le bonheur. Mais sa femme Jacqueline n'aimait que l'argent. Elle a fait de son mari une machine à écrire, un sac d'or qui trouvait autant d'argent qu'elle en voulait. Ils ont eu un fils, Marcel. Elle l'a séparé de son père pour que ses jeux et ses maladies d'enfants ne prennent pas le temps de l'écrivain. Ils ont eu une fille qui est morte à l'âge de cinq ans. Ils n'ont même pas eu le temps de pleurer sa mort, car il y avait des clients qui ne voulaient pas attendre. Il fallait écrire et écrire. Il travaillait sans cesse, jour et nuit. Ses livres étaient à la mode, ils étaient lus par tous et traduits en onze langues. Mais à Jacqueline, qui donnait fête sur fête, il fallait de l'argent, toujours de l'argent.

Sa femme était encore jeune et jolie, son fils Marcel devenait un jeune homme agréable et beau, et lui, était déjà vieux, pâle et maigre. Un jour on l'a trouvé mort, assis à sa table de travail. Les médecins ont constaté que la cause de la mort était une très grande fatigue.

Un an après la mort de Pierre S. on a publié une oeuvre écrite dans sa jeunesse, qu'on avait trouvée dans sa table de travail. Quelques mois plus tard son fils a trouvé dans sa table de travail un manuscrit d'un grand roman. On l'a publié, il a eu un succès fou. Peu de temps après, Jacqueline a trouvé un autre manuscrit. Après ses deux publications la mère a raconté à son fils qu'un type, qui avait le même style que papa, écrivait les romans. Il habitait 22, rue de Charogne. C'était un grand ivrogne, mais il avait du talent. Elle a continué:

Mais, que veux-tu? Il faut vivre, et c'est le rédacteur qui m'a donné cette idée et l'adresse de cet homme ...

D'après A. Maurois

_____________
1 posthume – посмертный

1. Quand Pierre S. était très jeune, comment gagnait-il sa vie?

A) Il travaillait comme employé dans la rédaction d’un journal.

B) Il était rédacteur d’un journal.

C) Il publiait les nouvelles d’un écrivain à la mode.

D) Il écrivait et publiait ses nouvelles.

2. Pierre S. est devenu un écrivain célèbre grâce à ...

A) à sa femme.

B) ses œuvres posthumes.

C) son talent.

D) son argent.

3. Quelle phrase correspond au contenu du texte?

A) Pierre S. a publié sa première nouvelle à l'âge de vingt ans.

B) La fille du rédacteur du journal est devenue la femme de Pierre S.

C) Leur fils Marcel écrivait aussi des romans.

D) Marcel avait le même style que son père.

4. Pierre S. travaillait sans cesse jour et nuit parce que ...

A) sa femme aimait beaucoup l'argent.

B) il voulait exposer ses idées.

C) ses œuvres plaisaient beaucoup à sa femme.

D) ses livres étaient bien édités.

5. Après la mort de Pierre S. on a publié ...

A) ses oeuvres.

B) les oeuvres écrites par son fils.

C) les oeuvres écrites par sa femme.

D) les oeuvres écrites par un homme qui avait du talent.

6. Il suit du texte que Jacqueline ...

A) aimait beaucoup son mari.

B) admirait le talent de son mari.

C) exploitait le talent de son mari

D) avait peur de son mari.

7. En faisant le portrait de Jacqueline l'auteur souligne son amour ...

A) pour l'argent.

B) pour son mari.

C) pour ses enfants.

D) pour la littérature.

Прочитайте текст и выполните задания – 7, выбирая букву A, B, C или D. Установите соответствие номера задания выбранному вами варианту ответа.

Mon oncle Jules

Dans mon enfance, j'habitais le Havre. Ma famille n'était pas riche. Le père travaillait, rentrait tard et ne gagnait pas beaucoup. J'avais deux soeurs. Il y avait souvent peu d'argent dans la maison. Maman économisait sur tout. Chaque dimanche, nous faisions une longue promenade. Mes soeurs marchaient toujours devant, je me tenais à gauche de ma mère et mon père à droite. Et chaque dimanche, quand nous nous approchions de la mer, mon père regardait les grands navires qui revenaient des pays étrangers et disait:

– Si Jules était là! Quel bonheur!

Mon oncle Jules, le frère de mon père, était depuis longtemps en Amérique. «Il doit revenir riche» disaient souvent mes parents. C'est pourquoi on l'attendait toujours.

Un dimanche, toute notre famille était partie à Jersey, qui n'est pas loin du Havre: on passe la mer et dans deux heures on est en terre étrangère. Ce beau voyage était un rêve de toute la famille. Nous voici sur le navire au milieu de la mer. Tous les passagers se trouvaient sur le pont. Quelques passagers mangeaient des huîtres. Un vieil homme les ouvrait d'un coup de couteau. Mon père s'est approché de l'homme. Il a pris quelques huîtres et a montré à mes soeurs comment il fallait les manger. A ce moment, le vieil homme lève la tête. Mon père le regarde attentivement et devient tout à coup pâle. Il court vers ma mère et lui dit:

– Cet homme qui ouvre les huîtres c'est Jules! – Quel Jules? a demandé ma mère. – Mais mon frère qui doit être en Amérique.

Comment! Cet homme est ton frère, mais qu'est-ce que tu racontes?

– Va donc le voir toi-même! a dit papa.

A ces mots, j'ai tourné la tête et j'ai regardé attentivement l'homme, son vieux visage triste et fatigué, ses mains qui tremblaient. Ma mère a dit à papa:

– Va demander au capitaine qui est cet homme. Nous n'avons pas besoin d'un vieux qui n'a pas d'argent.

Le capitaine se promenait sur le pont du navire. – Qui est cet homme qui vend des huîtres? a demandé papa. – C'est un vieux vagabond français, a répondu le capitaine. Je l'ai trouvé en Amérique. Il a des parents au Havre, mais il a peur de revenir chez eux, il leur doit de l'argent. Il s'appelle Jules Darvanche.

Mon père a couru vers maman: – C'est lui, j'ai eu raison! Que ferons-nous maintenant? – Quel malheur! Ce voleur n'a jamais voulu travailler. Il n'a pas d'argent et il revient chez nous. Mais il faut payer les huîtres, vite! a crié maman.

Mes parents m'ont donné de l'argent pour payer des huîtres. – Voici l'argent que nous vous devons, monsieur, ai-je dit au pauvre. (J'ai voulu dire «Mon cher oncle».) Et je lui ai donné des sous de pourboire. – Merci, mon jeune monsieur, m'a dit doucement le vieil homme.

Je suis rentré près de mes parents et j'ai dit: – Je lui ai donné dix sous de pourboire. Ma mère m'a regardé dans les yeux: – Dix sous à cet homme, à ce voleur! Mais elle s'est arrêtée sous le regard de mon père. Je voulais revoir encore une fois mon oncle, mais il n'était plus là ...

Nous sommes revenus au Havre. Je n'ai jamais revu mon oncle Jules, le pauvre frère de mon père.

D'après Maupassant

1. L’oncle Jules est parti pour l’Amérique pour …

A) voir ce pays étranger.

B) ne pas travailler.

C) devenir riche.

D) ne pas rendre de l’argent à ses parents.

2. De quoi rêvait la famille Darvanche?

A) d’un voyage en Amérique.

B) d’un voyage en bateau à Jersey.

C) d’une longue promenade à travers le Havre.

D) d’une longue promenade au bord de la mer.

3. Quelle phrase correspond au contenu du texte?

A) La famille Darvanche se composait de quatre personnes.

B) Chaque dimanche toute la famille faisait une longue promenade en bateau.

C) Un vieil homme qui vendait des huîtres était l'oncle Jules.

D) L’oncle Jules revenait chez ses parents.

4. La famille Darvanche attendait l'oncle Jules parce qu' ...

A) il était depuis longtemps en Amérique.

B) on l'aimait beaucoup.

C) on voulait partir pour l'Amérique avec Jules.

D) il devait revenir riche.

5. Quel sentiment a éprouvé le père quand il avait reconnu son frère Jules?

A) l'étonnement

B) la joie

C) l'indifférence

D) la fierté

6. La mère n'a pas voulu reconnaître l'oncle Jules parce qu'il ...

A) était vieux.

B) vendait des huîtres.

C) était trop fier.

D) n'avait pas d'argent.

7. Quelle était l'attitude de l'auteur envers l'oncle Jules?

A) II était fier de son oncle.

B) II avait peur de son oncle.

C) II sympathisait avec son oncle.

D) II était reconnaissant à son oncle.




Прочитайте тексты из газет и установите соответствие между перечисленными в левой колонке тематическими рубриками A – H и текстами 1 – 7. Каждая тематическая рубрика соответствует только одному тексту, при этом одна из них лишняя. Занесите свои ответы в таблицу.

A. Sport

B. Législation

C. Circulation

D. Santé

E. Faits divers

F. Syndicats

G. Environnement

H. Météo

1. Le ministre de Transports a demandé à 12 préfets des départements les plus touchés par les accidents de la route de lancer les actions plus ciblées pour diminuer le nombre des morts et des blessés qui a augmenté de 1,2% en novembre par rapport au même mois 2005.

2. Le Président russe V. Poutine a signé une loi imposant des restrictions (une amende de 2 à 9 euros) quant à la consommation de bière et d’alcool dans les lieux publics. La même somme devra être versée par toute personne impliquant des mineurs.

3. De nombreuses cérémonies ont eu lieu un peu partout au Canada, pour fêter le 17e anniversaire de la mort des 14 jeunes filles de l’école de Montréal tuées lors d’une fusillade. L’auteur des faits, M. Lépine, s’est suicidé ensuite après avoir déclaré que des féministes avaient détruit sa vie.

4. L’ancien Premier ministre britannique Margaret Tharcher, 80 ans, a quitté hier l’hôpital de Londres où elle avait été admise après s’être sentie faible en fin d’après-midi.

5. Après une défaite malheureuse contre Gravelines, le Paris Basket Racing devra retrouver la route de la victoire face à Reims, sur son parquet du stade Pierre-de-Coubertin. Il doit gagner s’il veut réitérer sa fabuleuse série de cinq victoires consécutives obtenues au novembre 2005.

6. Les organisateurs du concours «Les coups de chapeau de Victor» ont choisi de récompenser de 1 000 euros l’association Oise et son projet «Terre vivante 2005-2006». Les jeunes bénévoles de tout âge ont entrepris un projet de nettoyage de la Seine. Les équipes interviennent au rythme de 2 week-ends par mois.

7. S’il faisait froid hier, au moins vous aviez un peu de lumière. Aujourd’hui il sera plutôt du genre grisaille.Le ciel sera bien couvert et l’astre doré ne fera plus le fier avec tous ces nébuleux qui envahiront l’atmosphère. Le froid ne faiblira pas, au contraire, vous tiendra fort dans ses serres.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

 

 

 

 

 

 

 


Прочитайте тексты из газет и установите соответствие между перечисленными в левой колонке тематическими рубриками A – H и текстами 1 – 7. Каждая тематическая рубрика соответствует только одному тексту, при этом одна из них лишняя. Занесите свои ответы в таблицу.

A. Société

B. Environnement

C. Culture

D. Traditions

E. Faits divers

F. Transport

G. Religion

H. Médecine

1. Le cadavre d’un homme d’une trentaine d’années, qui n’a pas pu être identifié, a été retrouvé hier à Lognes dans un parking souterrain par des agents de nettoyage. La police judiciaire de Versailles a été saisie de l’enquête.

2. Les Français considèrent la laïcité comme une liberté. A cent ans, depuis 1905, elle reste une valeur sacrée. 51% des Français la définissent comme «la possibilité laissée à chaque citoyen de pratiquer sa religion» ,64% jugent qu’elle est menacée et 74% des interviewés estiment qu’il faut la conserver.

3. Amnistie International a invité les Franciliens à se rendre dans trois cybercafés de Paris afin de rédiger des lettres en faveur de prisonniers politiques partout dans le monde.

4. Les mythiques autobus rouges à deux étages de Londres qui datent de 1954 posaient un problème aux mères avec poussette ou aux handicapés. Seuls une vingtaine seront maintenus en état de marche sur deux petits tronçons de rues pour touristes.

5. Au Danemark s’est mis en place un «écosystème industriel». Les rejets d’une centrale électrique au charbon servent de matière première aux autres. Bilan: d’importantes économies d’énergie et zéro déchets en sortie.

6. Le 5 décembre, saint Nicolas est de passage à Prague. Les enfants croient qu’il a le pouvoir de décider si oui ou non ils ont été sages cette année pour recevoir des cadeaux. Gare aux pas sages, ils ne recevront que du charbon et des patates.

7. Soigner les femmes pakistanaises défigurées c’est l’une des missions «Opérations sourire» lancées par Médecins du monde. Au Cambodge, à Madagascar, en Ethiopie, les chirurgiens de MDM rendent le sourire à des enfants pourvus de malformations faciales.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

 

 

 

 

 

 

 


Прочитайте тексты из газет и установите соответствие между перечисленными в левой колонке тематическими рубриками A – H и текстами 1 – 7. Каждая тематическая рубрика соответствует только одному тексту, при этом одна из них лишняя. Занесите свои ответы в таблицу.

A. Terrorisme

B. Chômage

C. Agriculture

D. Maquillage

E. Sport

F. Automobile

G. Médecine

H. Fêtes

1. Des foyers de grippe aviaire ont été découverts dans deux fermes d’élevage d’autruches, où le virus H5 a été détecté, a rapporté hier le quotidien d’Etat «The Herald».

2. Les cinq auteurs présumés des attentats manqués du 21 juillet 2005 à Londres ont comparu, via une liaison vidéo en direct d’une prison de haute sécurité, devant un magistrat qui a fixé en septembre dernier la date de leurs procès.

3. Le Paris Saint-Germain, 6e au classement, est attendu chez les leaders lyonnais pour un match couperet comptant pour la 18e journée de Ligue 1. Les supporters parisiens comptent sur Pedro Pauleta pour faire trembler les filets adverses.

4. L’institut national du cancer va s’installer dans trois ans sur l’île Seguin. La ville et le conseil général des Hauts-de-Seine vont financer leurs locaux dans le centre-ville. L’aide financière de 3,8 millions d’euros est aussi un choix politique de l’assemblée départementale.

5. Le relooking virtuel réussi du premier coup. Le logiciel Biômétric Make-up est mis en pratique sur le stand Lancôme du Bon marché tout le mois de décembre. La cliente se fait prendre en photo et l’ordinateur lui propose une gamme de teint, de fard et le rouge à lèvres appropriés à son visage.

6. Pendant le dernier dimanche avant les fêtes de Noël le métro du Père Noël a circulé sur la ligne 3 entre Pont-de-Levallois et Gallieni, distribuant des cadeaux et des friandises par milliers aux enfants et... aux plus grands. La rame a connu un beau succès auprès des familles venues pour l’opération.

7. Le marché de véhicules français a accru en 2006. L’organisme d’études et de prévisions du groupe Cetelern prévoit pour l’année prochaine une augmentation des immatriculations des voitures particulières neuves en France de 1,9%, après environ 3% de hausse en 2006.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

 

 

 

 

 

 

 


Прочитайте текст и заполните пропуски 1 – 6 частями предложений, обозначенными буквами A – GОдна из частей в списке А – G – лишняя. Занесите букву, обозначающую соответствующую часть предложения, в таблицу.

Parmi toutes les révolutions artistiques qui marquent le XXe siècle jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, il ne s'en trouve guère qui n'ait connu à Paris ses développements les plus éclatants. C'est à Picasso 1 _______________________, réunissant artistes français et étrangers, critiques et poètes, la «bande à Picasso»: Max Jacob, André Salmon, Jean Cocteau.

Le terme d'«École de Paris», 2 _______________________, désigne une pléiade d'artistes rassemblés dans la capitale d'entre deux guerres, fidèles des cafés du quartier de Montparnasse et de la Ruche - un îlot constitué d'ateliers d'artistes.

Dans ce «foyer d'art extrêmement actif» 3 _______________________, il faut rendre hommage à ces étrangers 4 _______________________. Picasso le Catalan, Foujita le Japonais, Chagall et Zadkine les Russes, Modigliani l'Italien et tant d'autres.

Venus nombreux de tous les horizons vers Paris, 5 _______________________, comme le Bateau-Lavoir, à Montmartre ou la Ruche, à Montparnasse, et sont des habitués des cabarets et des cafés littéraires comme Le Lapin agile.

Ils partagent une extrême pauvreté, 6 _______________________. Les artistes des années 1920 jouent les premiers rôles sur la scène parisienne artistique. Leur succès grandissant leur confère une importance dans la vie artistique: nombreuses expositions dans les galeries parisiennes, participation aux salons les plus célèbres.

A.

qui confine parfois à la misère

B.

qu'est devenu Paris

C.

que revient la création du premier réseau

D.

les artistes s'installent dans des ateliers souvent collectifs

E.

consacré par l'usage depuis les années 1920

F.

qui est venu à Paris

G.

qui se sont formés en France

1.

2.

3.

4.

5.

6.

 

 

 

 

 

 


Прочитайте текст и заполните пропуски 1 – 6 частями предложений, обозначенными буквами A – G. Одна из частей в списке А – G – лишняя. Занесите букву, обозначающую соответствующую часть предложения, в таблицу.

Le développement du transport des personnes a toujours été un enjeu fondamental de la société. Le transport permet de rassembler les hommes, de communiquer et de se rencontrer, de développer des activités collectives, d'échanger des biens mais aussi d'idées. De nos jours, la mobilité se développe rapidement, 1 _______________________. Face à une demande 2 _______________________, il faut donc renforcer les infrastructures et utiliser au mieux les différents moyens de transport.

Une tâche gigantesque, certes, mais les moyens d'y parvenir sont nombreux et 3 _______________________. Les spécialistes distinguent en général trois différentes demandes en matière de transport des personne: les migrations alternantes, les déplacements d'affaires et les déplacements d'achats et de loisirs. Les migrations alternantes sont les déplacements entre le domicile et le lieu de travail ou l'école. Ces déplacements posent le plus de problèmes,4 _______________________.

En général, il est estimé que les déplacements d'affaires représentent 10% seulement du total des déplacements. Ces déplacements sont liés à l'activité économique, mais posent moins de problèmes 5 _______________________. Les déplacements d'achats et les déplacement pour affaires personnelles sont estimés à environ un tiers du volume total des déplacements.

Au fil des temps, l'homme n'a cessé de développer des moyens de transport adéquats et 6 _______________________. Ils s'agit principalement des piliers du transport en commun tels que les bus, les trams et le métro; le transport par autocar et les déplacements en taxi.

A.

répondant à ses besoins

B.

car elle ne cesse d'augmenter en fonction du niveau des revenus

C.

parfaitement adaptés aux exigences de notre temps

D.

qui croît très vite

E.

qui pose beaucoup de problèmes

F.

puisque leurs horaires sont fort étendus tout au long de la journée

G.

car ils sont concentrés dans le temps (les heures de pointe)
  

1.

2.

3.

4.

5.

6.

 

 

 

 

 

 


Прочитайте текст и заполните пропуски 1 – 6 частями предложений, обозначенными буквами A – G. Одна из частей в списке А – G – лишняя. Занесите букву, обозначающую соответствующую часть предложения, в таблицу.

Deux parachutistes français se préparent à sauter en parachute, vers le 19 avril, au-dessus du pôle Nord avant de tenter une première mondiale à la fin de l'année: sauter et atterrir sur le pôle Sud géographique. Mario Gervasi et Jean-Claude Laffaille ont gagné en Sibérie arctique la base Bornéo,1 _______________________. Ils devront faire leur tentative dimanche, 19 avril, 2 _______________________.

Les deux hommes n'en sont pas à leur saut d'essai: «En 1995, on a établi le record mondial d'atterrissage. Au centimètre près, on s'est posé sur le point zéro du pôle Nord», a expliqué Mario Gervasi.

Les deux hommes sont retournés sauter au pôle Nord pour se familiariser avec le matériel 3 _______________________. «Personne n'a encore réussi à sauter en parachute au-dessus du pôle Sud», a noté Mario Gervasi. Le moindre inattention, le moindre détail peuvent en effet avoir, selon Mario Gervasi, des conséquences dramatiques: «Si vous perdez vos lunettes, avec une température de -110°C, 4 _______________________. Si vous perdez un gant, les doigts gèlent, et, 5 _______________________, c'est impossible. De plus, si vous tombez dans un point d'eau, 6 _______________________, c'est fini pour vous», a expliqué Gervasi, pour lequel «sauter au-dessus du pôle Nord à 4000 mètres, c'est vraiment magique. C'est l'attraction du pôle. Une fois qu'on y a mis le pied, cela vous attire. C'est quelque chose de magique, de féerique. On ne vit que pour ça».

A.

qu'ils utiliseront pour le pôle Sud

B.

ça gèle tout de suite

C.

c’est quelque chose de féerique

D.

qui peut quelquefois faire 500 mètres de diamètre

E.

située à 120 km du pôle Nord

F.

pour ouvrir le parachute

G.

si les conditions le permettent

1.

2.

3.

4.

5.

6.

 

 

 

 

 

 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10



Управление финансами

важное

1. ФСС 2016
2. Льготы 2016
3. Налоговый вычет 2016
4. НДФЛ 2016
5. Земельный налог 2016
6. УСН 2016
7. Налоги ИП 2016
8. Налог с продаж 2016
9. ЕНВД 2016
10. Налог на прибыль 2016
11. Налог на имущество 2016
12. Транспортный налог 2016
13. ЕГАИС
14. Материнский капитал в 2016 году
15. Потребительская корзина 2016
16. Российская платежная карта "МИР"
17. Расчет отпускных в 2016 году
18. Расчет больничного в 2016 году
19. Производственный календарь на 2016 год
20. Повышение пенсий в 2016 году
21. Банкротство физ лиц
22. Коды бюджетной классификации на 2016 год
23. Бюджетная классификация КОСГУ на 2016 год
24. Как получить квартиру от государства
25. Как получить земельный участок бесплатно


©2009-2016 Центр управления финансами. Все права защищены. Публикация материалов
разрешается с обязательным указанием ссылки на сайт. Контакты